Trackmania la course en tête

1

Trackmania est le type même de jeu qui porte bien son nom. Adictif tant il est difficile de le quitter, viral par son mode de diffusion(par téléchargement principalement), social en raison de la communauté des joueurs qui l’animent. Ce qui est bien avec Trackmania c’est que 4 touches suffisent pour jouer et que l’on peut ausi bien jouer 5 minutes comme 2 heures, avec le même plaisir

Trackmania, les bases posées par NADEO

Au commencement, NADEO a crée un jeu gratuit, qui est plus un moteur de circuits à disposition de commununautée, qu’un jeu de courses classique. Ce mode de fonctionnement  collaboratif et social a explosé et Trackmania est plus qu’un jeu de courses, c’est un phénomène mondial avec plus de 9 000 000 de joueurs dans le monde.

Le départ mythique

Le principe est simple, on joue en ligne seul ou contre le reste du monde, on a les 4 touches de directions plus accélérer et freiner et on fonce. La puissance vient du nombre de circuits phénoménal que l’on peut pratiquer sur des serveurs du monde entier. Les circuits étant fait par les joueurs, ils ne sont jamais les mêmes.

Pour ceux qui ont suivi les annonces de l’E3, UBI SOFT a annoncé la sortie de trackmania 2 avec un trailer qui déchire par la vitesse et les graphismes. http://www.trackmania.com/fr/

TRACKMANIA 2

La semaine dernière, nous avons reçu un e-mail de UBI SOFT nous proposant d’acheter 20 € la version beta de Trackmania 2. Le jeu ne sortira que mi-septembre mais l’éditeur UBI SOFT commercialise déjà le jeu auprès des joueurs de Trackmania nations forever. Commercialement, c’est malin, on fait payer les fans pour jouer plus tôt même si le jeu n’est pas terminé. On crée le buzz en s’appyant sur la communauté. Bravo.

L’installation

Comme tout joueur qui se respecte, nous avons allégé notre carte Visa de 20 € et téléchargé les 850 MO du jeu. Après l’installation, l’enregistrement et la création du compte, vient le moment de jouer. Notons que le compte de Trackmaia 1 ne semble pas être repris. Ce qui est bien car on repart tous de zéro.

Jouer, Jouer, Jouer

Impatients, on lance le jeux, et 40 secondes plus tard le PC se met en rideau. Arrêt total. Pas de problème, on relance la bête, surement une installation instable… et au bout de 40 secondes, arrêt total. Un petit tour sur les forums nous fait constater que d’autres ont le même problème. Un petit tour du coté des sondes de température nous fait constater que la carte graphique passe les 120° dégrés avant de tout faire planter. La décision est prise de lancer le grand netoyage de printemps. Démontage des panneaux du boitier, bombe à air compriné. Vous n’imaginez pas toute la poussière qui est sortie des ventilateurs et des grilles. La bombe étant vide et les narines de Régis pleines de poussières, le travail était terminé.

Nouvelles mesures et la carte graphique affiche 85 degrés, on va commencer à jouer !!!

 L’expérience de jeu

Ce qui saute au visage dès les premières secondes, c’est la sensation de vitesse. Ensuite le modèle physique est au top, la gestion des Drifts (le drift est une methode de conduite en dérapage qui permet de prendre des virages rapides en utilisant la propulsion pour placer la voiture dans l’axe de sortie de courbe)  dans les virages est millimétrée. Enfin les graphismes sont bons avec une profondeur de vue digne de la taille de l’aire de jeu qui est immence. Les progrès, par rapport à la précédente version, sont bien réels.

 Lors des chocs, les dégats sont gérés, même si on ne peut jamais complètement détruire la voiture, on regarde avec tritesse les morceaux tomber sur la piste.

trackmania-2-canyon

Cette version étant encore béta, tout n’est pas disponible et seuls quelques circuits multi sont accessibles. Aucun circuit solo. L’ambiance de l’aire de jeu est celle d’un CANYON, un mélange de Grand Canyon et de Monument Vallée aux USA.

Les circuits proposent de nouveaux modules par rapport à la précédente version de Trackmania, on n’a donc jamais le sentiment de courir des courses déjà vues. L’aire de jeu est immence et lors de certaines sorties de route on peut l’explorer. Les concepteurs de circuits vont pouvoir immaginer des parcours vraiment différents et surprenants.

L’avis de Régis

Cette nouvelle verison tient les promesses faites au niveau de gameplay et du moteur physique. Etant adepte de circuits DIRT pour le pilotage tout en dérapage, je suis un peu sur ma faim avec ces circuits asphalt et attend donc la sortie du jeu complet pour en bénéficier j’espère. A Acheter pour tout amateur de courses en réseau à haute vitesse.

L’avis d’Emilie

…Ou l’avis de la novice. En effet, je ne connaissais Trackmania que de nom, mais me suis tout de même lancée dans la version 2 Béta directe! Même pas peur, enfin… jusqu’au premier virage, ou je suis saisie par le réalisme du jeu, et ou la rambarde de sécurité me semble s’approcher de manière insuffisament virtuelle! J’ai failli mettre un bras devant ma tête en protection et regretter que mon fauteuil de jeu ne soit pas muni d’une ceinture de sécurité! Au dela des graphismes plus vrais que nature, les sensations sont également accrue par le plaisir de la conduite. En effet, celle-ci est à la fois souple et précise. La souplesse me permettant de me laisser croire que je maitrise la technique du drift, et procure donc beaucoup de plaisir de jeu, et la précision me rappelant que malgré mes peu de frottements contre la rambarde de sécurité (pas plus d’une fois tous les 10 mètres!), il y-a des vrais pros qui écrasent littéralement mes temps! Pas grave, j’y retourne et relève le challenge! Je vous l’ai dit : Même pas peur! La prochaine… je suis première! A suivre…

 

Par XY Mag

Retrouvez tous nos articles et vidéos sur https://www.xymag.tv

 

 

One Response to Trackmania la course en tête

  1. Pingback: Bilan des articles publiés en 2011 | XY Mag

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*