Megaupload est mort, rush sur le P2P

0

Depuis la fermeture de Megaupload, le monde entier est bouleversé. Toute l’industrie de la duplication de contenus sous copyright ne sait plus comment de retrouver. Le P2P va-t-il retrouver ses heures de gloire ?

.

Le modèle Megaupload

Durant l’age d’or du P2P avec les liens torrent et Emule, les P2P était basé sur l’échange de fichiers entre particulier. Chacun mettait à disposition de la communauté ses fichiers et profitait de nombreux contenus gratuits. Petit à petit, tout le monde a migré sur le streaming. Le mouvement a commencé bien avant la mise en place de HADOPI. Il présentait des avantages supérieurs au P2P.

  • Pas de logiciel à installer
  • Une vitesse de téléchargement rapide
  • Une indexation via Google

Seule contrainte, il fallait payer un petit abonnement à Mageupload.

On touche là le cœur du système, l’argent. Megaupload est un service payant la ou le P2P est gratuit, mais plus que tout ceux qui mettent en ligne des fichiers touchent aussi de l’argent en fonction du nombre de téléchargements. Un véritable marché et des sites complets se sont mis en place pour maximiser le trafic sur Megaupload et générer des revenus. Si ‘industrie de loisir peut tolérer que quelques particuliers s’échangent gratuitement des film, par contre hors de questions qu’ils encaissent des revenus sous leur nez. Au final c’est l’état fédéral Américain qui se fâche.

.

Conséquences de la fermeture du site Megaupload

A court terme, le nombre de sources va se tarir. La demande na va pas être satisfaite. Certains concurrent de Magaupload vont en bénéficier mais il ne se trouvera plus grand monde pour payer des abonnements sur un site qui peut disparaitre du jour au lendemain. Ce modèle ne permet pas à ces sites d’être gratuits, ils vont disparaitre, pour beaucoup, ou devoir s’adapter pour devenir des sites de stockage légaux.

La demande va se re-diriger vers les logiciels de P2P cryptés et sécurisés ou les VPN. Le marché va revenir au basic, les échanges gratuits entre particuliers.

Mais allons plus loin dans la réflexion.

Les contenus vendus par les grands studios et maisons de disques ne correspondent plus aux gouts des internautes. Le prix n’est pas adapté à la valeur perçue et leurs formats sont démodés. De plus en plus de contenus se trouvent libre de droit sur Youtube, dailymotion et Blip.tv. Ils sont produits par des indépendants qui les mettent à disposition de l’audience, ils sont originaux et se font connaitre par le word of mouth (bouche à oreille). A titre d’exemple, je vous engage à regarder les séries produites par Frenchnerds. Les web séries vont changer la façon de produire des séries et des films, le marché va devoir s’adapter et il va y avoir des perdants parmi les grands studios.

L’audience des sites communautaires va augmenter au détriment des chaines de TV et des radios traditionnelles. et la chasse aux sites comme Megaupload et de P2P en sera la cause. Les grands diffuseurs vont perdre leur audience mais elle ne reviendra pas.

.

Les alternatives P2P à MEGAUPLOAD

En attendant que ces prédictions se réalisent, le retour vers le P2P sera un étape intermédiaire.

Pour les nostalgiques de Emule, il est toujours possible de l’utiliser en combinaison avec PEERBLOCK qui bloque les serveurs malveillants.

Dans le même veine, stealthnet fonctionne de la même façon mais crypte les données échangées

D’autres solutions sont possibles comme le VPN et les réseaux privée, mais ce n’est pas l’objet de cet article alors je vous laisse lancer une petite recherche sur Google…

.

Par XY Mag le podcast Magazine, retrouvez nos vidéos sur https://www.xymag.tv

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*