Les meilleurs moteurs de recherche locaux

1

Utilité des moteurs de recherche locaux

Depuis les années 2000, on nous promet des moteurs de recherches locaux pour ne pas se perdre dans l’arborescence de nos PC ou Mac.

En réalité rien n’a vraiment évolué. Avec l’augmentation de la taille des disques et donc du nombre de fichiers et types de fichiers stockés, la recherche de fichiers devient un enjeux pour l’utilisateur qui ne retrouve jamais rien rapidement.

Quand je parle de fichiers, je pense aussi à tous les mails et fils chats stockés. C’est aussi en cela que les moteurs de recherche locaux sont nécessaires car souvent les données  de outlook ou skype ne sont pas lisibles en clair.

Une nouvelle, fois les OS ne nous aident pas. Alors que tout logiciel digne de ce nom utilise un système de type base de données dès qu’il faut stocker quelques enregistrements, PC et Mac fonctionnent toujours sous de vieux modèles de gestion de fichiers. Ces systèmes sont techniquement fiables pour ce qui concerne la capacité à l’OS de les lire et les ouvrir. Mais incapables de les indexer efficacement pour que l’utilisateur puisse lancer des recherches efficaces sur leur contenu ou sur un mot clé.

L’espoir Windows Vista

Lors de la sortie de Vista, nous devions bénéficier d’une évolution majeure dans ce domaine avec une gestion de fichiers type MS/SQL  et une historisation (le nom était Winfs). Quelques semaines avant la sortie de Vista cette fonctionnalité a été retirée. Depuis plusieurs années ont passées et sous Windows 7  toujours rien n’est proposé.

Les solutions

Lancez-vous dans le comptage des fichiers présents sur votre PC ou MAC, vous allez vite atteindre le millier rien que pour l »OS et la dizaine de milliers avec tous ceux apportés par les programmes et vos propres fichiers. Impossible de se souvenir dans quel répertoire se trouve quel fichier. Et quand votre disque dur fait 1 TO c’est évident que vous allez rapidement être perdu.

En fait le répertoire dans lequel est stocké le fichier n’est pas important pour nous. C’est uniquement une contrainte technique de l’OS. Savez vous dans quelle table est stockée votre nom dans le répertoire de votre iphone ? Aucune importante, quand vous le tapez, il apparait. C’est ça un système de gestion de fichiers, on ne va pas le chercher, il apparait quand on le cherche.

Pour faire face à ce réel manque, diverses solutions sont proposées. Elle sont toutes basées autour de l’idées d’installer un moteur de recherche sur son PC.

Principalement j’en retiens trois :

  • Google desktop
  • Windows desktop search
  • Copernic desktop search

 

Google desktop (Mac OS  et Windows)

google-desktop-search

Google search desktop est un logiciel gratuit que l’on peut télécharger sur http://desktop.google.com/.

Google Desktop search apporte un moteur d’indexation, une barre de recherche et aussi une barre latérale à la windows dans laquelle on peut ajouter des windgets. L’utilité de cette barre latérale n’est pas vraiment probante. Google desktop search s’intègre bien dans Windows et un peu moins dans outlook.

Après une phase d’indexation, le fonctionnement est assez transparent, (appel rapide par une double pression sur la touche contrôle)  la vitesse de recherche est bonne. Lors de la recherche on peut préciser la nature des fichiers cherchée. A noter qu’il semble exister des soucis sur l’utilisation que fait google des données car tout n’est pas traité du PC.

Le plus de Google desktop search est d’être disponible sur Mac et PC ce qui n’est pas le cas des autres moteurs.

Par la passé, j’ai utilisé ce logiciel, il m’a initié à ce type de fonctionnalités et j’en suis devenu adepte.

 

Microsoft desktop search (windows seulement)

Windows-Desktop-Search

Vous pouvez télécharger WDC sur :  http://www.microsoft.com/windows/products/winfamily/desktopsearch/default.mspx

Contre toute attente Microsoft desktop search n’est pas livré avec Windows, mais doit être téléchargé à part comme une application tierce. Ceci est dû aux règles anti monopole imposées à Microsoft, l’utilisateur devant pouvoir choisir son logiciel. Du coup j’ai découvert son existence un peu par hasard.

Microsoft habituellement très fort en marketing ne fait rien pour ce logiciel qui n’a ni logo ni aucune promotion. Microsoft en fait plus un service intégré à Windows qu’un produit.

Une fois le logiciel installé, il s’intègre très bien à Windows et Outlook. Contrairement à Google desktop search, il est mieux intégré à Outlook qu’a windows.

Personnelement c’est le moteur de recherche que j’utilise après avoir longtemps utilisé Google desktop search.

Je le trouve peut être mois rapide que Google desktop search mais les résultats de recherche outlook se font directement dans la messagerie ce qui n’était pas le cas avec Google desktop search qui donnait les résultats dans le navigateur.

Copernic (windows seulement)

copernic_desktop

Ce logiciel peut être télécharger sur : http://www.copernic.com/fr/products/desktop-search/index.html

Copernic est le challenger. Il propose les mêmes fonctionnalités  que les deux précédents moteurs.  Par rapport aux autres, il met en avant sa version corporate ce qui démontre un volonté de ce positionner sur les entreprises plus que les particuliers.

N’ayant pas utilisé moi même Copernic, je n’ai pas d’avis objectif à communiquer, mais je pense que certains d’entre vous auront peut être des commentaires à faire pour aider les communauté à ce faire une opinion.

Conclusion

Les moteurs de recherche locaux sont indispensables tant la taille des disques est importantes. La recherche de données sur son disque est un enjeux autant dans le milieux professionnel qu’à domicile. Espérons que les prochain OS sauront l’intégrer et que si ces modules restent externes qu’ils resteront gratuits.

Par XY Mag le podcast sur retrouver sur https://www.xymag.tv

One Response to Les meilleurs moteurs de recherche locaux

  1. Pour ma part je trouve que spotlight sur Mac fonctionne parfaitement. Pas besoin d’ajouter un soft 😉

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*