Nametag, la reconnaissance faciale

0

On a tous rêvé de croiser une personne et de pouvoir tout savoir d’elle. Nametag réalise ce rêve avec une photo et un smartphone ou des Google glass.

 Le principe de Nametag

Au départ, je trouve le principe top. On peut en savoir plus sur ses amis et retrouver le nom de quelqu’un depuis un photo. Le vrai plan drague. Imaginez, vous croisez une superbe jeune femme, discrètement le smarphone prend un photo et MANETAG vous sort tout son pédigree, nom prénom, age, photos, profil facebook… Il ne reste plus qu’a engager la conversation, on ne se serait pas déjà vu hier au café des amis, oui tu y étais vers 23H…

A partir d’une photo le logiciel lance une recherche sur internet et sort le profil de la personne qui correspond le plus. On est ici confronté à deux technologies

  • Un algorithme de transformation d’une image de visage en données mathématiques permettant de disposer d’une signature unique de ce visage.
  • Un algorithme de comparaison de cette image avec des banques de données ou des images présentent sur le net.

 Si le principe est simple, les applications posent beaucoup de questions.

nametag

nametag

Pourquoi Nametag va faire beaucoup parler ?

 Tout d’abord, l’éditeur de Nametag est la société facialnetwork, cette société développe Nametag mais aussi un autre logiciel Creepshield. Ce logiciel permet sur une simple photo de savoir si la personne a commis des crimes par le passé (elle fait une requette dans les 450 000 délinquants sexuels connu aux USA). Nous sommes déjà entré dans un autre univers moins fun.

recherche délinquant

recherche délinquant

Si vous regardez bine les résultats la ressemblance entre le blanc de gauche et le noir en bas est quand même 57% similaire. ..

C’est à ce moment que je comprends que c’est la même technologie sauf que l’on ne va chercher dans la base des criminels. C’est moins le bon plan drague qu’au début. De nouveau imaginez, vous embauchez une nounou pour les enfants, une petite photo et vous vérifiez que ni elle ni le reste de sa famille n’a eu de problèmes avec la justice. rassurant ou pas ?

C’est à cause de usages possibles dans le domaine de la justice, de la vie privée, de la recherche du passé que Nametag crée des réactions positives comme négatives.

Actuellement le site indique que l’éditeur teste une Béta pour Google Glass pourtant Google a annoncé que ces applications ne seront pas autorisées. Sauf que la police va vite en avoir besoin car c’est déjà en place par vidéo surveillance. De plus je donne trois heures aux rooteurs pour trouver le moyen de l’installer avec ou sans l’accord de Google.

Ne rêvons pas, les Google glass sont faites pour cela et le champ d’application n’est pas encore totalement exploré. Au délà de la reconnaissance qui est une technologie qui va être présente partout.J’ai déjà prévu tout une série d’autres déclinaisons :

J’entre dans une boutique, le vendeur ne dit bonjour Régis alors que je ne le connais pas. NAMETAG !!

Mais si j’améliore la technologie, je vais chez le médecin, il prend une photo et me dit que j’ai des hémorroïdes, trop Fort HealthID !!

Je rentre chez moi tard le soir, ma femme me demande, »ou étais tu ?? ». Je répond en réunion. « MENTEUR », True ID!!

Revenons à la réalité. J’aurais bien aimé pourvoir faire un test en réel, mais pas possible actuellement. Le logiciel n’est pas disponible. Je vais donc attendre pour juger de l’efficacité du logiciel. Même s’il pose des questions, c’est sur que je vais l’utiliser. c’est trop utile.

 Par XY Mag le podcast magazine, retrouvez nos articles sur https://www.xymag.tv

Sources :

Facial Network http://www.facialnetwork.com/

Nametag http://www.nametag.ws/

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*