Casio G-SHOCK GWG-1000 1A3ER test complet

0

Toujours fidèle à la marque G-SHOCK pour mes montres de week end et d’aventures, j’ai eu envie de changer pour la GWG-1000 1A3. Vous la trouvez aussi sous le mon de mud master. C’est la vrai montre des hommes qui évoluent en milieu hostile.

J’ai déjà écrit un article sur la GW A1100 que j’utilise actuellement, mais là on est encore un niveau au dessus. Avant de rentrer dans le détail, je vous mets le lien sur une vidéo qui pose le sujet.

 

L’achat de la GWG 1000 1AER

Sur tous les sites elle est bien trop cher de 500 à 600 €. j’ai réussi à la trouver à 415 € sur sur site gadgetgear, actuellement elle est à 408 €. Au niveau de la livraison c’est 2 semaines. Je pense que ce site expédie depuis l’Asie. Ce prix est vraiment très compétitif. C’est la raison qui m’a fait craquer.

La découverte de la G Shock

Avec cet achat c’est la 10ème G-Shock que j’achète. Ce que je fini par regretter c’est que quel que soit le modèle le packaging est toujours identique.

On reçoit un carton blanc dans lequel est une boite en fer noire dans laquelle se trouve la montre. La documentation est un petit livre qui, pour ce modèle, fait bien 4 cm d’épaisseur en caractères police 3. Pour moi impossible de lire, je vais donc télécharger la documentation en PDF sur le site G-SHOCK.

Dès sa sortie de la boite, elle en impose, elle est encore plus massive que la GW A1100. Sur la photo, on voit à gauche la GWG 1000 1AER (5.5 cm de diamètre)  et à droite la GW A1100 (5 cm de diamètre). Plus gros on devra se la pendre autour du cou !

GWG de face

 

Le diamètre est supérieur et l’épaisseur aussi. Sur le coté gauche on a le senseur il est au top du design avec cette forme et le ton rouge. Cela ne rend pas trop sur la photo.

Le sensor

Le sensor

Le bouton lui est énorme. Il est sécurisé par un système de fermeture par vis avec pression. Notez que en tout nous parlons de 6 boutons. 4 sur les cotés, un bouton poussoir et 1 dessus

Bouton

Principales caractéristiques que l’on retrouve sur les montres prémium G-SHOCK, elles fonctionnent avec le l’énergie propre, le soleil. Pour le moment aucun gouvernement n’a réussi à taxer cela donc c’est gratuit. Elle est radio pilotée, ce qui veut dire que l’on a jamais besoin de la régler. Elle intègre un triple système de fonctionnement qui lui permet de résister aux chocs et de ne pas se dérégler. Cette caractéristique est importante pour les vols spatiaux et pour mon prochain trip sur Mars. J’ai déjà la montre adaptée. Sur ce modèle la présence d’un écran LCD apporte un plus. Même si je dois admettre que sans mes lunettes, je ne le lis pas bien. En effet, on peut gérer des fonctions de la montre sur le cadran LCD et toujours avoir l’heure avec les aiguilles.

Suite à ma précédente expérience avec la GW A1100, je sais que le mise en service est complexe. Bien que prêt, la GWG 1000 1AER est encore plus complexe. Il faut régler le signal, le fuseau horaire. La documentation n’est pas la plus simple à lire et il y a tellement de fonctions que c’est pas évident de faire simple. Prévoir 1 à 2 heure pour tout maitriser sur le GWG 1000 1AER. D’autant que vous allez le voir, certaines fonctions sont accessibles par des touches qui ne sont pas les usages habituels.

Fonctionnalités de la G-SHOCK GWG 1000 1AER

En premier lieu elle permet de connaitre l’heure exacte. Grace aux aiguilles ou à l’écran LCD. Elle gère aussi un calendrier. Elle gère aussi l’heure de tous les fuseaux mondiaux. Utile pour voyager. Les aiguilles sont bien identifiées et visibles de jour et de nuit.

Deuxième fonction que j’utilise, le chronomètre. Je cours le dimanche. Sur ce modèle, c’est l’écran LCD qui affiche le temps passé, les aiguilles restent toujours sur l’heure locale. Ce point est un plus. Sur le GW A1100 quand le chrono fonctionne  se sont les aiguilles qui tournent et on ne peut plus avoir l’heure en direct. Les boutons sont inversés par rapport à mes habitudes. Celui de droite en bas c’est pour le lancer et arrêter et celui de haut à droite pour remettre à zéro. Habituellement c’est l’inverse. Je le dit que en apesanteur c’est peut être plus simple. Oui, pour mon voyage vers Mars.

Il y a 5 alarmes mais je ne m’en sers jamais, car j’ai un réveil et un smartphone. En plus je n’aime pas les bip bip au réveil.

Elle fait bien sur boussole et gère même la correction de déclinaison, mais là lisez la documentation, c’est trop compliqué pour un usage occasionnel et je ne vais pas diriger un tir d’artillerie dans les jours à venir.

Les nouvelles fonctions sont l’altimètre qui fonctionne avec la pression atmosphérique (à recalibrer régulièrement), la baromètre, la température tout cela étant consultable au niveau historique dans un mode dédié. J’ai avoir la température pour connaitre la vrai mesure de la température de l’eau dans les piscines. Je vous le dit ils vous arnaquent. En général il ajoutent des degrés.

Sur mon poignet, elle parait grosse, c’est l’effet recherché. En réalité elle se porte bien. Le poids ne se fait pas sentir. Il ne faudrait pas aller plus en diamètre car là je dis stop.

Oui j’ai un petit poignet

Le gros bouton sur le dessus, je n’en ai pas enore parlé. C’est pour la lumière, car elle est illuminator,  si on veut lire les données dans la nuit. Ce n’est pas utile car elle reste brillante jusqu’au matin avec la lumière accumulée le jour.

Bilan après 2 semaines avec la G-Shock GWG 1000 1AER

Je ne suis pas déçu de mon achat. Comme toujours les G-SHOCK sont des montres masculines, solides, résistantes, qui permettent d’être portées en toutes occasions. Elles suscitent l’intérêt et l’étonnement. L’absence de piles et le radio pilotage sont des plus pour être toujours l’heure. Pour le sport le week end, elle rend le service attendu et se fait discrète niveau poids. En semaine on peut la porter en casual sinon avec une chemise c’est quand même trop. Vivement les voyages sur Mars car là elle va souffrir, radiations , vibrations, le plaisir de disposer d’une technologie si robuste dans un environnement hostile.

Retrouver nos vidéos et articles sur le site XYMag.tv

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*