Les Discovery Engines, l’avenir du journalisme

1

Les Discovery Engines nous font entrer dans l’univers de l’information ciblée, communautaire et sociale. L’information est donnée par des média qui font le tri et produisent une information formatée selon leur support. De nos jours, Internet nous permet d’avoir un accès direct à cette information. La technologie des moteurs de recherche et leurs algorithmes nous permettent de faire nous même ce tri. Nous pouvons faire ce tri en fonction de nos intérêts mais aussi de notre réseau social en tenant compte de ce que notre réseau a lui même sélectionné, aimé ou détesté. Nous sommes dans le monde des Discovery Engines.

L’idée de cet article nous est venu après avoir lu une déclaration de Françis Gurry Directeur général de de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI). Il a déclaré que les média papier actuels seraient tous dématérialisés en 2040. Comme à chaque rupture technologique, ce n’est en réalité pas une disparition mais une évolution. Alors la question s’est imposée. Par quoi les journaux vont être remplacés ?

Les principes et applications des Discovery Engines

Parmi les Discovery Engin disponibles nous trouvons principalement un mode de fonctionnement par sélection des « topics » parmi une liste proposée ou en indiquant les sites que l’on aime déjà, le moteur se chargeant de trouver tous les autres sites traitant des mêmes sujets.

Deux modes de fonctionnement des Discovery Engines

Les Discovery Engines fonctionnant sur le modèle de l’agrégation de contenus existent depuis quelques années. A titre d’illustration je citerai pour les plus connus Netvibes mais aussi Igoogle ou  nuwsmap.jp dont nous avons parlé dans le numéro 6 de XY Mag. Ces sites sont restés longtemps utilisés par des initiés et gros consommateurs du Web qui voulaient rester informés sans passer des heures à naviguer. Tous ces moteurs évoluent vers l’ajout d’une dimension sociale à la fonction d’agrégation.

Une fois votre sélection de sujets faite, vous pouvez la partager  avec vos contacts Facebook ou Twitter mais aussi utiliser celles faites par la communauté. Cette dimension communautaire ajoute a l’expérience permettant à certains de vos amis de devenir journalistes pour vous, soit parce qu’ils en ont le temps soit parce qu’ils sont plus pointus sur un sujet. C’est le journaliste augmenté.

Dans ce domaine nous avons testé deux sites qui montent

  • Channelcaster qui ne fonctionne que sur tablettes Apple (bientôt) et Android. Ce service est clairement positionné  sur ce marché sa signature étant  Discover, Mash, Share
onelouder channelcaster 300x216 Les Discovery Engines, lavenir du journalisme

channelcaster

Le mode d’emploi de ce Discover Engine est des plus simple, il est ici présenté sur une seule image

.info 300x203 Les Discovery Engines, lavenir du journalisme

Fonctionnement

  • Stumble upon est un autre service qui monte actuellement. Au départ c’était une extension Firefox et maintenant c’est un service autonome pour Android . Le fonctionnement est proche mais fait un plus grande place à la navigation par rebond successifs que par agrégation. C’est très fun est addictif.
stumble upon logo 294x300 Les Discovery Engines, lavenir du journalisme

stumble-upon

Les Discovery Engines fonctionnant sur le mode du « like it » sont assez différents. Vous partez d’un site qui dont le contenu retient votre attention pour disposer d’une liste d’autres sites qui semblent présenter les mêmes caractéristiques. Dans ce cas c’est l’algorithme de détection des contenus qui est important. Cet algorithme ne se concentre pas sur l’indexation d’un mot mais sur la sémantique des mots et la statistique. Dans ce domaine nous avons retenus quelques uns des acteurs de ce marché.

  • Similar pages un moteur de recherche qui a indexé plus de 200 millions de sites et est capable de les regrouper par « affinité ». De plus il existe un plugin Firefox qui vous permet tout en continuant d’utiliser votre moteur de recherche habituel d’avoir pour chaque résultat les sites similaires. c’est le top.
similar pages 03 300x219 Les Discovery Engines, lavenir du journalisme

similar-pages

Moreofit propose le même service avec moins de sites indexés annoncés mais une interface très sobre. Pas de plugin.

moreofit 300x148 Les Discovery Engines, lavenir du journalisme

moreofit

L’avenir des Discovery Engines

Avec la fin annoncée des média papiers mais aussi de la Télévision telle qu’on la pratique depuis les années 1950. Nos besoins en informations et partage ne vont pas disparaitre. Si le contenu de sites comme Youtube vont un jour remplacer le journal de 20h, des sites communautaires comme Twitter et Facebook démontrent déjà leur rôle dans la diffusion de l’information. Les Discovery Engines associés à ces sites laissent envisager un potentiel énorme. De nouvelles offres d’informations par communautés, par sujets, par affinités vont émerger. Explore- les maintenant tant qu’ils restent encore peu connus, familiarisez vous avec eux et embarquez votre communauté de followers dans cette aventure.

 

One Response to Les Discovery Engines, l’avenir du journalisme

  1. Pingback: Les discovery engines, l'avenir du journalisme | Journalisme et presse | Scoop.it

Leave a Response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>